Zimbabwe : une épidémie de rougeole tue plus de 150 enfants

Le nombre de cas de rougeole a augmenté de 400% entre le premier trimestre 2021 et 2022 en Afrique, principalement à cause de retards dans la vaccination des enfants.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un enfant vacciné ocntre la polio à Anivorano (Madagascar), le 27 février 2019. (MAMYRAEL / AFP)

Une épidémie de rougeole a tué au moins 157 enfants et infecté 2 056 personnes au Zimbabwe depuis le 10 avril, a déclaré le gouvernement, mardi 16 août. Les infections se multiplient depuis le premier cas recensé en août, et les décès signalés ont presque doublé en moins d'une semaine.

Le gouvernement a annoncé l'intensification des campagnes de vaccinations et  l'utilisation d'une partie du fonds national pour les catastrophes. Il va également demander aux chefs traditionnels et religieux de soutenir la vaccination. Le ministère de la Santé a précédemment imputé l'épidémie à des rassemblements religieux.

Des cas en hausse des 400% en Afrique

Le virus de la rougeole, qui s'attaque principalement aux enfants, provoque principalement une éruption cutanée rouge qui apparaît d'abord sur le visage puis sur le reste du corps. Mais elle peut aussi entraîner des diarrhées, voire la cécité ou des infections respiratoires graves.

L'Afrique est confronté à une explosion des cas de rougeole, avec un bond de 400% des cas enregistrés au premier trimestre 2022 par rapport à la même période de 2021, selon le bureau Afrique de l'OMS. Cette dernière pointe le retard pris dans la vaccination des enfants, qui est aussi à l'origine d'une hausse d'autres maladies évitables.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Zimbabwe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.