VIDEO. Mali : le tribut des journalistes

Une réunion se tiendra à l'Elysée dimanche 3 novembre afin de faire la lumière sur les circonstances de l'assassinat des deux journalistes de RFI.

Ghislaine Dupont et Claude Verlon connaissaient bien l'Afrique et en particulier le Mali. C'est là qu'ils ont trouvé la mort samedi 2 novembre après avoir été enlevés. Ils ont été tués par un commando d'hommes armés. Les deux reporters de Radio France Internationale (RFI) travaillaient sur une série d'émissions spéciales. L'annonce de leur exécution a plongé leur collègues dans une profonde tristesse. "La tristesse le dispute à l'indignation et à la rage", a déclaré Marie-Christine Saragosse, présidente de France Médias Monde qui regroupe France 24, RFI et Monte Carlo Doualiya (MCD). 

Selon une source gouvernementale française, Ghislaine Dupont et Claude Verlon avaient profité d'un transport de la mission des Nations unies au Mali après que la force française Serval a refusé d'accompagner des journalistes en raison de l'insécurité dans la région. 

Après Jean Hélène, tué le 21 octobre 2003 à Abidjan (Côte d'Ivoire) et à qui la radio venait de rendre hommage, c'est la deuxième fois en dix ans que des journalistes de RFI sont tués dans l'exercice de leur métier. François Hollande présidera dimanche 3 novembre à l'Elysée une réunion destinée à établir les circonstances exactes de ces assassinats.