Tunisie: les associations se mobilisent pour attirer l'électorat

En Tunisie, face au manque d'entousiasme de la population pour les élections législatives de dimanche, des associations civiles se mobilisent.

France 24

C'est une première dans le pays. Une association a décidé d'organiser des débats avec la télévision nationale : 27 candidats sont tirés au sort sur plus de 15 000 qui se présentent aux législatives. Une initiative saluée par Belabes Benkredda fondateur de l'association Mounathara : « Vu la période de campagne qui est très très courte, un programme comme celui-là peut aider à éclaircir le choix des Tunisiens au jour du scrutin".

Avant le second tour de la présidentielle, les Tunisiens sont appelés ce dimanche à élire leurs députés. Depuis la révolution, la société civile peut exercer un droit de regard sur les activités parlementaires. Lamine Ben Ghazi chef de projet au sein de l'ONG Al Bawsala, s'en réjouit : « Le parlement est un endroit ouvert, un endroit auquel les ONGs et les médias ont accès. Ça permet un travail de contrôle, ça permet de faire un travail d'observation, ça permet aussi de faire un travail de plaidoyer, chose qui n'existait pas du tout avant » .

Aujourd'hui, ces militants associatifs privilégient les réseaux sociaux pour sensibiliser au travail de l'assemblée, sans beaucoup d'illusions.
Le premier tour de l'élection présidentielle avait été marqué par un faible taux de participation : seulement 45%.
Pour les législatives du 6 octobre, la société civile redoute une abstention encore plus forte.

les associations se mobilisent en Tunisie avant les législatives
les associations se mobilisent en Tunisie avant les législatives (France 24)