Mobilisation à Tunis contre l'ambassadeur de France

Des centaines de Tunisiens ont manifesté devant l'ambassade de France à Tunis, réclamant le départ du tout nouvel ambassadeur de France, Boris Boillon. Ils dénoncent "son manque de diplomatie" et "son agressivité" lors d'une rencontre jeudi avec la presse. Dans la soirée, l'ambassadeur a présenté ses excuses à la télévision tunisienne.

(Radio France © France Info)

Un ambassadeur de France qui fait son mea culpa, sur une chaine de télévision étrangère. Un scène rare voire inédite. Boris Boillon a donc présenté ce soir ses excuses aux Tunisiens, à la télévision nationale. "J'ai une énergie et une volonté bien déterminée de promouvoir des relations bilatérales. J'ai été spontané plus que je n'aurais du l'être. Dorénavant je dois parler de manière plus polie ", a notamment déclaré Boris Boillon.

Un mea culpa qui répondait à une manifestation de plusieurs centaines de personnes dans l'après-midi devant l'ambassade de France à Tunis. Sur les pancartes brandies par les manifestants, "La Tunisie, tu la respectes ou tu dégages", ""tu pousses trop loin le bouchon Boris", "MAM et Boris Boillon la honte pour la France ".

A l'origine de ce mécontentement, le comportement du nouvel ambassadeur jeudi lors de sa première rencontre avec des journalistes tunisiens. Très agacé par ses questions, Boris Boillon qui voulait ouvrir "une nouvelle page " dans les relations entre la France et la Tunisie, a répondu un peu sèchement à une journaliste, avant de mettre fin brusquement à l'entretien:
"
*N'essayez pas de me faire tomber sur des trucs débiles...
vous croyez que j'ai ce niveau là, je suis là pour exposer une philosophie..."

*