Les touristes reviennent dans une Tunisie sous haute sécurité

La Tunisie tente de séduire à nouveau les touristes, deux ans après l'attentat terroriste de Sousse qui avait fait 38 morts. Le tourisme est un enjeu économique majeur pour le pays.

France 3

Une ambiance débridée, des dizaines de clients venus de toute l'Europe qui font la fête au bord d'une piscine en toute sécurité. C'est l'image que les autorités tunisiennes veulent donner pour attirer à nouveau les touristes, deux ans après les attaques jihadistes. Parmi les nombreuses nationalités représentées cette année sous le soleil tunisien, il y a les Français. Leur présence dans le pays a augmenté de 40% en un an.

Les Français reviennent progressivement

Une famille du Rhône a choisi Djerba pour faire des économies. Leur semaine pour quatre personnes en pension complète a coûté 1 700 euros, billets d'avion inclus. Mais pour des raisons de sécurité, ils ne sortiront pas une seule fois de l'hôtel. En Tunisie, les attaques jihadistes sont encore dans toutes les mémoires. Le 26 juin 2015, un homme pénètre sur une plage de Sousse armé d'une kalachnikov et tue 38 personnes sous les parasols avant d'être abattu.

Deux ans plus tard, la Tunisie met les bouchées doubles pour sécuriser ses plages. Le tourisme représente 7% du PIB du pays. Tous les véhicules sont passés au peigne fin autour de l'île de Djerba. Tunis veut faire revenir les touristes pour relancer l'économie. Rien qu'à Djerba, plusieurs dizaines d'hôtels ont fermé leurs portes depuis 2015. Les prévisions sont optimistes : plus de 500 000 Français sont attendus cet été. En 2010, ils étaient 1,4 million.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un employé de l\'Imperial Merhaba Hotel de Port El-Kantaoui dispose des chaises longues sur la plage, le 21 avril 2017, à Sousse (Tunisie).
Un employé de l'Imperial Merhaba Hotel de Port El-Kantaoui dispose des chaises longues sur la plage, le 21 avril 2017, à Sousse (Tunisie). (FETHI BELAID / AFP)