Tunisie : 89 sièges sur 217 pour les islamistes d'Ennahda, selon les derniers résultats

La commission électorale qui a révélé, lundi 14 novembre, les chiffres définitifs de l'élection de l'Assemblée constituante a également fait état d'un taux de participation de 54,1%. 

Des militants d\'Ennahda célèbrent la victoire de leur parti aux premières élections libres de Tunisie depuis la chute de Ben Ali, le 25 octobre 2011 à Tunis. 
Des militants d'Ennahda célèbrent la victoire de leur parti aux premières élections libres de Tunisie depuis la chute de Ben Ali, le 25 octobre 2011 à Tunis.  (FETHI BELAID / AFP)

Les résultats sont désormais définitifs. Les islamistes du parti Ennahda ont remporté 89 des 217 sièges de l'Assemblée constituante tunisienne élue le 23 octobre, a annoncé l'Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie), lundi 14 novembre. 

Juste derrière, le Congrès pour la République, parti de gauche, obtient 29 sièges, et la Pétition populaire, des indépendants dirigés par un homme d'affaires, 26. De son côté, Ettakatol (centre gauche) sera représenté par 20 élus. Seize sièges vont au Parti démocrate progressiste (centre gauche), et 5 au Pôle démocratique moderniste (gauche et indépendants). Le reste se répartit entre diverses autres formations.

Seulement 54,1 % de participation

Surprise en revanche, concernant le taux de participation : il n'a été que de 54,1 %, a indiqué l'Isie. Le lendemain du scrutin, cette même instance avait pourtant annoncé un taux de participation de plus de 90%.

Au total, 4 millions d'électeurs sur un corps électoral de 7,5 millions se sont rendus dans les bureaux de vote pour les premières élections libres en Tunisie depuis la chute du dirigeant Ben Ali.