Togo : la filière du recyclage des déchets en plein essor

Il existe peu d'entreprises de recyclage des déchets en Afrique centrale. En revanche, le tri commence à se développer. Au Togo, une entreprise récupère tout ce qu'elle peut et tente de transformer les déchets en ressources. 

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est l'histoire d'une transformation en cours. Comment une ville longtemps nommée "Lomé la poubelle" devient l'exemple de la construction d'une filière économique rentable ? C'est la construction de toute pièce d'un modèle de récupération des déchets à tous les échelons de la société, de la décharge à l'entreprise, en passant même par les écoles. L'homme à l'origine du projet s'appelle Edem D'Almeida. Pour lui, "c'est un formidable bassin d'emplois".

Moins de cinq euros pour 38 kilos de plastique

Pour le directeur général d'Africa Global Recycling, "l'émergence passera par le déchet". Lomé (Togo), c'est un million d'habitants et sa décharge. Depuis quelques années, des hommes et des femmes attendent l'arrivée des ordures pour commencer à les trier. Des gens viennent ensuite les racheter. Les femmes amènent leurs sacs de plastique pour la pesée. C'est un peu moins de cinq euros pour ce sac de 38 kilos. Au Togo, le déchet est donc devenu une ressource. Le changement date de 2013, depuis que le camion de l'entreprise sillonne la ville à la recherche de matières recyclables. 90% de la marchandise est exportée en Europe. L'entreprise est devenue rentable l'année dernière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les pots de yaourt ont désormais le droit de finir dans les bacs de recyclage plastique de certaines communes.
Les pots de yaourt ont désormais le droit de finir dans les bacs de recyclage plastique de certaines communes. (MARTIN LEIGH / OXFORD SCIENTIFIC RM)