Tanzanie : le cratère du Ngorongoro, paradis pour animaux et berceau de l'humanité

Publié Mis à jour
Tanzanie : le Cratère du Ngorongoro, paradis pour animaux et berceau de l'humanité
France 2
Article rédigé par
N.Bertrand, J.Barrère - France 2
France Télévisions

En Tanzanie, le cratère du Ngorongoro est classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Ancien volcan, il est devenu un éden qui regroupe la plus grande concentration animale de la planète.

Il culmine à 2 400 mètres d'altitude : une immensité verte de 20 kilomètres de diamètre. En Tanzanie, le cratère du Ngorongoro était un volcan il y a deux millions d'années. Devenu une merveille de la nature, c'est aussi la plus grande concentration animale de la planète. On y trouve plus de 25 000 animaux sauvages, qui trouvent nourriture et climat idéal. De vieux éléphants s'y regroupent entre ancêtres, et peuvent manger jusqu'à 360 kilos de nourriture par jour. Ils cohabitent avec des animaux dangereux : hyènes, léopards et familles de lions.

Le berceau de l'humanité

Avec le coronavirus, il n'y a presque plus de visiteurs dans le cratère, quelques dizaines tout au plus. Parmi eux, deux Français expatriés, qui ont pu faire le voyage. "Il y a 200 zèbres qui nous entourent !s'exclame une touriste. Les animaux vivent ici depuis des millions d'années. Mais notre ancêtre, l'australopithèque, n'est pas loin. À deux kilomètres du cratère, se trouve l'une des découvertes anthropologiques les plus importantes de l'histoire. Des traces de l'Homo Habilis et Erectus sont recouverts et conservés par des cendres volcaniques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afrique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.