Somalie : l'explosion d'un véhicule piégé fait plus de dix morts à Mogadiscio

Les islamistes somaliens shebab, qui commettent régulièrement des attentats dans la capitale somalienne, ont revendiqué l'attentat.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une explosion a fait plusieurs morts, le 5 mars 2021 à Mogadiscio (Somalie). (SADAK MOHAMED / ANADOLU AGENCY / AFP)

Plus de dix personnes ont été tuées, vendredi 5 mars au soir, par l'explosion d'un véhicule piégé devant un populaire restaurant de la capitale somalienne Mogadiscio, a annoncé la police. Selon le porte-parole de la police, Sadick Dudishe, l'attentat a été perpétré avec un "rickshaw" (tricycle motorisé), doté d'un plateau de transport de marchandises chargé d'explosifs. "Les terroristes (...) ont visé une restaurant fréquenté par des civils. Dix personnes ont été tuées et 30 autres ont été blessées", a-t-il déclaré à la presse. "L'explosion a été très forte et a causé des destructions importantes et fait des victimes civiles. Les opérations sont toujours en cours pour établir le bilan exact des victimes", a ajouté un responsable sécuritaire, Mohamed Osman. Il n'exclut pas que le bilan puisse être plus élevé.

Les islamistes somaliens shebab, qui commettent régulièrement des attentats dans la capitale somalienne, ont revendiqué l'attentat. Ils mènent depuis des années une rébellion pour renverser le fragile gouvernement somalien, soutenu à bout de bras par la communauté internationale. Ils ont été chassés de Mogadiscio en 2011 par la force de l'Union africaine (UA), l'Amisom, mais contrôlent toujours de larges portions de la Somalie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.