LA PHOTO: Somalie: Mogadiscio sous les eaux après le passage du cyclone Sagar

Toute la corne de l'Afrique a été balayée par des vents violents et des trombes d'eau, provoqués par le cyclone tropical Sagar. Il frappe des pays déjà durement éprouvés et fréquemment en proie à la famine. Cet important aléa climatique ne va pas arranger leur situation.

suite aux trombes d\'eau qui ont accompagné le cyclone tropical Sagar. Toute la corne de l\'Afrique a été touchée, principalement la Somalie, où 16 personnes ont trouvé la mort au Somaliland. Au Puntland, deux hommes ont été emportés par les eaux dans leur voiture dans une vallée à Bosaso. Selon un communiqué d\'un responsable du Bureau de coordination des Affaires humanitaires (Ocha), le cyclone a détruit des routes et des infrastructures de communication, rendant difficile une estimation sur l\'intégralité des dommages au Somaliland. Le passage de Sagar a également fait deux morts à Djibouti, où plusieurs quartiers ont été inondés, touchant entre 20.000 et 30.000 personnes, selon l\'Ocha.
suite aux trombes d'eau qui ont accompagné le cyclone tropical Sagar. Toute la corne de l'Afrique a été touchée, principalement la Somalie, où 16 personnes ont trouvé la mort au Somaliland. Au Puntland, deux hommes ont été emportés par les eaux dans leur voiture dans une vallée à Bosaso. Selon un communiqué d'un responsable du Bureau de coordination des Affaires humanitaires (Ocha), le cyclone a détruit des routes et des infrastructures de communication, rendant difficile une estimation sur l'intégralité des dommages au Somaliland. Le passage de Sagar a également fait deux morts à Djibouti, où plusieurs quartiers ont été inondés, touchant entre 20.000 et 30.000 personnes, selon l'Ocha. (MOHAMED ABDIWAHAB / AFP)
Dans une rue de la capitale somalienne, suite aux trombes d'eau qui ont accompagné le cyclone tropical Sagar. Toute la corne de l'Afrique a été touchée, principalement la Somalie, où 16 personnes ont trouvé la mort au Somaliland. Au Puntland, deux hommes ont été emportés par les eaux dans leur voiture dans une vallée à Bosaso. Selon un communiqué d'un responsable du Bureau de coordination des Affaires humanitaires (Ocha), le cyclone a détruit des routes et des infrastructures de communication, rendant difficile une estimation sur l'intégralité des dommages au Somaliland. Le passage de Sagar a également fait deux morts à Djibouti, où plusieurs quartiers ont été inondés, touchant entre 20.000 et 30.000 personnes, selon l'Ocha.