Nigeria: terrorisme et misère poussent les civils à se réfugier dans les camps

Le 29 juillet 2017, Boko Haram a de nouveau ensanglanté l'Etat de Borno, dans le nord-est du Nigeria, avec l'attaque d'un convoi de prospection pétrolière. 69 personnes ont trouvé la mort lors de l’attaque. Les habitants de cette région, déjà fortement marquée par la pauvreté et la malnutrition, se réfugient dans des camps pour fuir la violence et la misère.

En août 2016, le photographe indépendant Stefan Heunis, basé à Lagos, avait déjà couvert pour l’AFP la situation dramatique que vivent les populations civiles de cette région.

Il s’est à nouveau rendu au nord-est du pays dans le camp de déplacés de Rann en juillet 2017. Le photographe nous fait découvrir en 12 images le quotidien de ces réfugiés, entre ennui, survie et espoir de pouvoir un jour retourner chez eux.
 
112
Stefan Heunis/AFP
212
Stefan Heunis/AFP
312
Stefan Heunis/AFP
412
Stefan Heunis/AFP
512
Stefan Heunis/AFP
612
Stefan Heunis/AFP
712
Stefan Heunis/AFP
812
Stefan Heunis/AFP
912
Stefan Heunis/AFP
1012
Stefan Heunis/AFP
1112
Stefan Heunis/AFP
1212
Stefan Heunis/AFP