LA PHOTO. Mort au Bénin d'Agoli-Agbo, roi de l'ancien royaume d'Abomey

Le roi Dédjalagni Agoli-Agbo est mort le 2 juillet 2018 à l'âge de 84 ans, dans son palais Gbindo d'Abomey, cœur de ce royaume vieux de quatre siècles, autrefois connu sous le nom de royaume du Dahomey. Héritier d'une longue lignée de monarques, Agoli-Agbo était dans la lignée du roi Béhanzin, déporté lors de la lutte coloniale de la France, qui a mis fin au pouvoir politique du royaume.

Dédjalagni Agoli-Agbo, dernier roi d'Abomey, avec ses proches au Bénin en 2015. La tenue royale se compose d'un pagne et d'une coque en métal perforé protégeant le nez, symbole de son pouvoir. Selon les US et coutumes locaux, il est interdit de dire que le roi «est mort». Selon le site de l'Unesco, «sous les douze rois qui se succédèrent de 1625 à 1900, ce royaume s'affirma comme l'un des plus puissants de la côte occidentale de l'Afrique». Les anciens palais d'Abomey font partie des sites historiques que le président béninois Patrice Talon veut rénover pour en faire un haut lieu du tourisme au Bénin.