Coronavirus : la Tunisie expulse 30 Italiens qui ont refusé le confinement

Les touristes ont été rapatriés en coordination avec l’ambassade d’Italie. La Tunisie compte désormais six cas de Coronavirus.

Mosquée d\'Uqba à Kairouan, en Tunisie.
Mosquée d'Uqba à Kairouan, en Tunisie. (AMINE LANDOULSI / ANADOLU AGENCY)

Selon les autorités tunisiennes, le groupe de touristes a refusé de l’isolement de 14 jours. Arrivés le 5 mars au port de La Goulette, ils devaient faire un périple en Tunisie. Malgré l’absence de symptômes de contamination au coronavirus, et par mesure de précaution, il a été décidé de les placer en auto-isolement durant 14 jours, rapporte Tunis Webdo. Devant leur refus, ils ont été empêchés d’accéder à leur hôtel, à Kairouan. "Ces touristes ont passé la nuit dans leur bus garé sur le parking de l’hôtel avant d’être contraints de se diriger mardi matin vers l’aéroport pour retourner en Italie, alors qu’ils comptaient se rendre à la ville de Kébili dans le cadre de leur voyage touristique en Tunisie", affirme Journal Tunisie qui cite le gouverneur de Kairouan.

Les autorités tunisiennes ont annoncé lundi 9 mars la suspension des liaisons maritimes avec l'Italie, par mesure de précaution contre la propagation de l'épidémie de nouveau coronavirus en Tunisie où six cas ont été confirmés. En ce qui concerne le transport aérien, il a été décidé de limiter les vols en provenance de l'Italie. Ces mesures seront appliquées jusqu'au le 4 avril "avec une possibilité de modifier cette période selon le développement de la situation". 

Un autre pays africain avait procédé à la même opération. La Mauritanie a expulsé un groupe de 15 touristes italiens qui avaient tenté d'échapper au confinement. Les autorités mauritaniennes ont décidé d'imposer une période de confinement aux voyageurs en provenance de pays considérés à risques pour le coronavirus, dont l'Italie, qui figure parmi les pays les plus touchés au monde par l'épidémie.