Coronavirus : au Rwanda, opération mains propres pour le président Kagame

Le numéro un du pays participe à l'opération #SafeHandsChallenge (mains saines), lancée par l'OMS sur les réseaux sociaux.

Image extraite de la vidéo du président rwandais Paul Kagame se lavant les mains dans le cadre de l\'opération #Safehands lancée par l\'OMS.
Image extraite de la vidéo du président rwandais Paul Kagame se lavant les mains dans le cadre de l'opération #Safehands lancée par l'OMS. (Capture d'écran)

Le chef de l’Etat rwandais, Paul Kagame, a partagé sur Twitter une vidéo de lui se lavant les mains. Il rejoint la campagne #Safehands (mains saines), menée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour prévenir la propagation du Coronavirus.

Dans son tweet, le président du Rwanda lance un défi à une dizaine de responsables africains et internationaux. Il tague notamment ses homologues du Kenya, du Sénégal, de RDC, d’Afrique du Sud ou bien encore le Premier ministre britannique ou la directrice du FMI. La demande est toute simple : se laver les mains pour montrer l'exemple. Son message est accompagnée d’une vidéo qui a été vue plus de 280 000 fois depuis sa mise en ligne le 15 mars 2020.

Une campagne de l'OMS

A ce jour, peu de chefs d’Etat ont répondu à l’appel lancé par Paul Kagame qui manie bien la communication. S’ils n’ont pas partagé une vidéo d’eux se savonnant les mains, ils relaient en revanche les consignes liées à la lutte contre le Coronavirus.

Cette opération #Safehands a été lancée initialement par le patron de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le 14 mars. Depuis, des figures connues du monde politique, artistique, sportif et autres ont joué le jeu, avec ou sans mousse, pour faire passer des messages de prévention contre la propagation du coronavirus. Le réseau social Twitter a de son côté créé un émoji lavage de mains.