Sierra Leone : le diamant du bonheur

En Sierra Leone, un diamant a changé la donne. France 2 vous raconte cette belle histoire.

france 2

Le diamant a été trouvé en bordure du village de Koyadu, en Sierra Leone, dans un trou rempli d'eau de pluie, là où encore aujourd'hui des chercheurs s'épuisent en espérant en trouver un autre. Sarh Lebbie, chercheur de diamants, a le sourire depuis ce 8 mars 2017. Il était présent ce jour-là quand il a commencé à rêver. "Il y a des diamants quand on les voit, on sait qu'ils peuvent nous aider, que ça peut changer nos vies", explique-t-il. Et on ne parle pas ici de la vie d'un seul homme, mais de tout le village de Koyadu, et même au-delà.

Un moyen de développer le pays

Surnommé le "diamant de la paix", 709 carats, c'est une pierre brute vendue 5,6 millions d'euros. Son premier propriétaire ? Le pasteur Momoh. Sa vie a totalement changé depuis sa découverte. Il a déménagé dans la capitale Freetown. Avec l'argent du diamant, il fait construire une école juste à côté de sa nouvelle demeure. C'est lui qui possédait la concession où la pierre a été trouvée. Une maison en dur, l'électricité... L'histoire aurait pu s'arrêter là, celle d'un homme qui voit sa vie bouleverser, mais le pasteur en a décidé autrement. Tout a déjà été fait de manière transparente. Pour la première fois de l'histoire du pays, le diamant a été mis aux enchères, avec une répartition annoncée : 40% pour le pasteur Momoh, deux millions pour le budget général de l'État et enfin 1,3 million d'euros réservés uniquement pour la région d'origine. L'idée ? Faire de ce diamant un moyen de développer le pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le \"Diamant de la paix\" lors de sa vente aux enchères à New York (Etats-Unis), le 4 décembre 2017, après sa découverte en Sierra Leone. 
Le "Diamant de la paix" lors de sa vente aux enchères à New York (Etats-Unis), le 4 décembre 2017, après sa découverte en Sierra Leone.  (TIMOTHY A. CLARY / AFP)