Disparition inquiétante d'une étudiante sénégalaise : les enquêteurs "plutôt optimistes sur le fait qu’elle est en vie"

La jeune femme est vraisemblablement revenue à Paris en compagnie d'une amie qui étudie à Toulouse. Les jeunes femmes ont récupéré des affaires et disparu.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'avis de recherche diffusé par le Consulat du Sénégal à Paris. (CONSULAT DU SENEGAL)

Diary Sow, l’étudiante sénégalaise au lycée Louis Le Grand à Paris, portée disparue depuis le 4 janvier dernier est toujours introuvable, mais les enquêteurs semblent "plutôt optimistes sur le fait qu’elle est en vie", indique une source proche de l’enquête à franceinfo mardi 12 janvier. Une source consulaire, également contacté par franceinfo, a eu des "remontées" qui prouvent que "sa vie n'est pas en danger".

Selon les derniers éléments de l'enquête, l'étudiante en prépa scientifique, s’est rendue à Toulouse chez une amie, a appris France Bleu Occitanie mardi, confirmant une information de la Dépêche du Midi. La jeune femme de 20 ans est allée "voir sa meilleure copine, étudiante en médecine à Toulouse, jusqu’au 1er janvier", selon l’association des étudiants sénégalais de Toulouse contactée par France Bleu Occitanie.

La piste se perd de retour à Paris

Les deux amies sont ensuite revenues à Paris, précise une source proche de l’enquête à franceinfo. La jeune femme a ensuite récupéré des affaires à elle, dans sa chambre d’étudiante du 13e arrondissement parisien. Les deux amies ont ensuite disparu.

Diary Sow était absente lors de la rentrée le 4 janvier au sein de son établissement. Diary Sow, a reçu le prix de "meilleure étudiante" du Sénégal en 2018-2019. L'enquête pour disparition inquiétante ouverte par le parquet de Paris a été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP). Le consulat du Sénégal a lancé un appel à témoins sur les réseaux sociaux, décrivant la jeune femme, "de corpulence mince" qui "mesure 1m72 et a les yeux marron foncé".

Des étudiants se sont également réunis et mobilisés pour tenter de la retrouver. Certains ont distribué des avis de recherche avec sa photo, dimanche, dans le 13e arrondissement de Paris. Sur les réseaux sociaux, la mobilisation est également très importante, avec la création du mot-dièse "#retrouvonsdiarysow" et l'appel à changer sa photo de profil pour mettre celle de l'étudiante. Plusieurs associations dont l'association des étudiants sénégalais en France ont créé un comité pour mener de nouvelles actions dans la semaine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.