Cet article date de plus de huit ans.

Sénégal : jeunes et policiers continuent de s'affronter à Dakar

Ils tentaient d'accéder à une place où doit se tenir une manifestation interdite de l'opposition contre le président Abdoulaye Wade.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Affrontements entre des opposants à Abdoulaye Wade et les forces de l'ordre le 17 février 2012 à Dakar, au Sénégal. (REUTERS)

La tension ne retombe pas au Sénégal, à dix jours du premier tour de la présidentielle, le 26 février. Des affrontements se sont à nouveau produits samedi 18 février dans le centre de Dakar entre des policiers et des jeunes qui tentaient comme la veille d'accéder à une place où doit se tenir une manifestation interdite de l'opposition contre le président Abdoulaye Wade.

Une centaine de jeunes ont jeté des pierres sur des policiers qui leur barraient l'accès et ont riposté à coups de gaz lacrymogènes. 

A l'ouest du pays, un jeune homme est décédé samedi après avoir été blessé la veille au soir à Kaolack lors d'une manifestation organisée pour protester contre "la profanation" d'une mosquée de Dakar par la police.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.