Génocide au Rwanda : le procès de Félicien Kabuga, qui aurait financé le massacre, s'ouvre à La Haye

Publié
Génocide au Rwanda : le procès de Félicien Kabuga, qui aurait financé le massacre, s'ouvre à La Haye
Article rédigé par
M.Burgot, M.Renier, C.Berbett-Justice - France 2
France Télévisions

Félicien Kabuga est le dernier responsable présumé du génocide des Tutsis au Rwanda. Il est jugé au tribunal pénal international de La Haye, aux Pays-Bas, depuis jeudi 29 septembre. À 87 ans, le milliardaire est soupçonné d'avoir mis sa fortune et ses réseaux au service des meurtriers en 1994.

Félicien Kabuga était l'un des hommes les plus riches du Rwanda. Un milliardaire qui a mis sa richesse au service du génocide des Tutsis il y a 28 ans. À 87 ans, son procès s'est ouvert devant le tribunal pénal international des Nations Unies, à La Haye (Pays-Bas), jeudi 29 septembre. L'homme d'affaires, autrefois influent, a perdu de sa superbe. Il y a 28 ans, c'est lui qui aurait financé l'achat de milliers de machettes pour que les Hutus massacrent la minorité Tutsi. Il aurait aussi payé pour la création de milices qui furent le bras armé du régime génocidaire.

Il a échappé pendant 25 ans à la justice

Félicien Kabuga a également présidé la tristement célèbre "Radio des mille collines", qui diffusait des appels au crime, et s'est félicité du nombre de Tutsis assassinés.  "Réjouissons-nous ! Les cafards ont été exterminés", a-t-on ainsi pu l'entendre dire sur cette radio. Félicien Kabuga a échappé pendant 25 ans à la justice, protégé et caché, entre autres, en France, grâce à sa famille, ses relations et son argent. Il a finalement été débusqué dans un appartement à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine) en 2020. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.