Attentat contre Juvenal Habyarimana: un tournant dans l'enquête ?

Les conclusions du rapport français rendent justice à la position soutenue depuis longtemps par le Rwanda, sur l'attentat contre l'avion du Président rwandais Habyarimana en 1994. Il exonère les proches de Paul Kagamé inculpés en France pour leur participation présumée à cet assassinat qui fût à l'origine du génocide où quelque 800.000 Rwandais, essentiellement tutsis, ont été massacrés.

Le président rwandais Paul Kagame, le 12 septembre 2011 à Paris.
Le président rwandais Paul Kagame, le 12 septembre 2011 à Paris. (AFP PHOTO / FRED DUFOUR)