Vidéo Elle milite pour les femmes victimes de viol en RDC

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
Article rédigé par

Depuis plus de 25 ans, son pays est le terrain de crimes de guerre. Comme des milliers de femmes, elle a été victime de viol. Aujourd'hui, Tatiana Mukanire milite pour les femmes violées en RDC, et contre la stigmatisation des enfants issus de ces viols. Elle raconte.

Tatiana Mukanire est une militante congolaise contre les violences sexuelles. Ce combat, elle le mène depuis qu'elle a elle-même été violée. C'était en 2004, alors que la ville de Bukavu était en pleine insurrection, la jeune femme a cherché à se cacher pour éviter les balles. "Malheureusement, je suis tombée sur ces hommes qui m'ont violée et qui ont pris tout ce que j'avais de plus cher", raconte-t-elle.

"Tout s'est compliqué dans mon corps"

Commence alors un cauchemar éveillé pour Tatiana. Elle se repasse la scène en boucle et ne vit plus. "On va fondre en larmes, on va pleurer, on va se lancer dans l'alcool, la drogue mais rien ne va changer", souffle-t-elle. "Tout s'est compliqué dans mon corps. Physiquement, je commençais à être détruite, parce que psychologiquement, ça n'allait plus", ajoute Tatiana.

Victime de douleurs et de saignements, Tatiana est allée consulter le Dr Mukwege à son hôpital. "Il m'a soignée, il m'a aidée à voir un psychologue pour que je puisse accepter ce qui m'était arrivé", raconte-t-elle. Depuis plus de 25 ans, la République démocratique du Congo est le terrain de crimes de guerre. Tatiana en a alors fait son combat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.