"On peut donner une seconde chance" aux enfants soldats

Actrice principale du film L'oeil du cyclone, qui dénonce le fléau des enfants soldats, Maïmouna N'Diaye est l'invitée du Grand Soir 3 ce mardi 14 novembre.

France 3

Le film L'oeil du cyclone, au cinéma le 22 novembre, a été inspiré "d'une pièce de théâtre créée en 2003", raconte son héroïne Maïmouna N'Diaye. "Après la guerre au Liberia et en Sierra Leone, on a vu arriver en Guinée ces enfants démobilisés. Et on s'est demandé ce qu'on allait faire de ces enfants. Sont-ils capables de retrouver une vie normale ? Réponse : c'est difficile", raconte la comédienne et réalisatrice.

Justice pour tous

"On peut donner une seconde chance à ces enfants parce qu'ils n'ont pas choisi la vie dans laquelle on les a obligés à être. Mais on doit mettre en place des mécanismes de rééducation", ajoute-t-elle.

"Quel que soit le crime commis par un individu, je pense que tout être humain a droit à un avocat et a le droit d'être jugé", estime l'actrice franco-guinéenne, qui se sent "africaine, car je suis bien partout".

Le JT
Les autres sujets du JT
Un enfant soldat patrouille avec son arme automatique, près de Bunia, en République démocratique du Congo, le 16 juin 2003.
Un enfant soldat patrouille avec son arme automatique, près de Bunia, en République démocratique du Congo, le 16 juin 2003. ( JACKY NAEGELEN / REUTERS)