Nigeria : des élèves kidnappés dans une école par des hommes armés

Les assaillants sont arrivés en moto et ont commencé à tirer tuant un habitant et blessant un autre, avant d'enlever les enfants, selon un porte-parole de la police. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un drapeau du Nigeria, à Lagos, le 8 septembre 2012. (photo d'illustration) (PIUS UTOMI EKPEI / AFP)

Des enfants ont été kidnappés par des hommes armés dans une école coranique dans le centre-nord du Nigeria, pays où les enlèvements de masse se multiplient, ont rapporté dimanche 30 mai les autorités et des habitants. Le gouvernement de l'Etat nigérian du Niger évoque "un nombre encore incertain d'élèves de l'école islamique Salihu Tanko" enlevés "avec des passagers d'un bus".

"Les ravisseurs ont relâché onze enfants, qui étaient trop petits pour marcher", a précisé le gouvernement, qui dénonce un événement "malencontreux" et la hausse des kidnappings contre rançon à travers le centre et le nord du pays. Les assaillants sont arrivés en moto et ont commencé à tirer tuant un habitant et blessant un autre, avant d'enlever les enfants, selon un porte-parole de la police. 

Plus de 700 jeunes enlevés depuis décembre 2020

Des bandes armées, dont les membres sont communément appelés "bandits" dans cette région, terrorisent les populations dans le centre-ouest et le nord-ouest du Nigeria, pillant des villages, volant le bétail et menant des enlèvements de masse contre rançon. Depuis plusieurs mois, ils se livrent essentiellement à des kidnappings de masse visant les établissements scolaires. Au total, 730 enfants et adolescents ont déjà été enlevés depuis décembre 2020.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nigeria

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.