Le Nobel nigérian tance les dirigeants du continent qui s'accrochent au pouvoir

Le prix Nobel de littérature 1986, le Nigérian Wole Soyinka, explique pourquoi certains dirigeants africains vieillissants, comme Robert Mugabe ou Abdulaye Wade, s'accrochent au pouvoir. Lors du forum Africa Speaks, organisé par l'Université d'Afrique du Sud le 1er février 2012, il évoque les actions violentes de la secte islamiste Boko Haram au Nigeria, qu'il voit comme "un monstre à deux têtes".

Le Nigérian Wole Soyinka dénonce toute forme de dictature et d\'autocratie.
Le Nigérian Wole Soyinka dénonce toute forme de dictature et d'autocratie. (Al-Qarra)

Al-Qarra TV, le  6 février 2012