Maroc : colère et indignation après la mort de sept personnes dans un stade lors d'une crue violente

Les autorités locales ont annoncé l'ouverture d'une enquête pour déterminer les circonstances du drame et définir les responsabilités.

Entrée du terrain de football où sept personnes ont trouvé la mort lors d\'une crue violente, dans le village de Tizert, dans le sud du Maroc, le 29 août 2019.
Entrée du terrain de football où sept personnes ont trouvé la mort lors d'une crue violente, dans le village de Tizert, dans le sud du Maroc, le 29 août 2019. (- / AFP)

"Il faut croire que le drame similaire survenu dans la vallée de l’Ourika, en 1995, n’aura pas servi de leçon. Les inondations survenues dans cette vallée du Haut Atlas s’étaient soldées par le lourd bilan (officiel) de plus de 60 morts, quand l'oued qui traverse l’Ourika avait tout emporté dans sa crue. Un scénario dramatiquement identique s'est répété hier, mercredi 28 août 2018 (…)", s’indigne le site 360.ma. 

La crue subite d'une rivière a fait au moins sept morts dans la région de Taroudant, dans le sud du Maroc, une autre personne est toujours recherchée par les secours déployés sur place. La rivière a débordé et a submergé un terrain où se jouait un tournoi amateur de football.

Un stade sur un oued

Pour la presse marocaine, la construction du stade sur le lit d'un oued est à l'origine du drame. "La construction du terrain est également au cœur de toutes les interrogations. Après l’inauguration de nouvelles infrastructures au niveau du stade en juillet, plusieurs personnes avaient alerté quant à son emplacement au bord du lit de la rivière", observe Tel Quel. 

Les changements climatiques rendent les précipitations de plus en plus fortes, même si elles s’espacent dans le temps. Il faut ajouter à cela l’utilisation massive des pesticides et des insecticides sur les terres agricoles, qui a rendu les sols hyper-imperméables (…)Rachid Haouch, architecte, urbaniste et paysagisteà Yabiladi

Le chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, a annoncé l’ouverture d’une enquête pour déterminer les circonstances de ce drame et définir les responsabilités.