Témoignage : le fils de l'otage Sophie Pétronin accuse les autorités françaises

Enlevée à Gao (Mali) en 2016, la Française Sophie Pétronin est détenue depuis plus de deux ans par Al-Qaida. Son fils, Sébastien Chadaud-Pétronin, accuse dans un livre les autorités françaises, coupables selon lui de refuser de négocier la libération de la seule otage française dans le monde.

FRANCE 3

L'État français lui avait demandé de ne rien révéler sur le dossier. Mais dans son livre Ma mère, ma bataille, Sébastien Chadaud-Pétronin, fils de Sophie Pétronin, otage au Mali depuis le 24 décembre 2016, fait tout l'inverse, pour écrire sa vérité. "Je n'ai pas envie de passer pour quelqu'un qui prend des risques inconsidérés. Je me rends compte que je ne trouve ni solution diplomatique ni solution financière", regrette Sébastien Chadaud-Pétronin.

Les dernières nouvelles reçues en décembre sont inquiétantes

Depuis l'enlèvement de sa mère, l'homme est accompagné par l'État français, mais pas suffisamment selon lui : "La demande des ravisseurs pourrait ne pas être recevable par le chef de l'État, je le comprends. Mais la mise en place d'une négociation avec les ravisseurs n'a pas du tout été engagée (...), c'est catastrophique." Les dernières nouvelles sont loin d'être rassurantes. N'ayant pas réussi avec la voie diplomatique, il abat donc sa dernière carte : la publication d'un livre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sébastien Chadaud-Pétronin pose à côté d\'une photo de sa mère, otage au Mali depuis deux ans, le 29 août 2018 à Bordeaux (Gironde). 
Sébastien Chadaud-Pétronin pose à côté d'une photo de sa mère, otage au Mali depuis deux ans, le 29 août 2018 à Bordeaux (Gironde).  (MEHDI FEDOUACH / AFP)