Mali : un an de captivité pour Sophie Pétronin

Sophie Pétronin, médecin humanitaire basée au Mali, est retenue en otage depuis un an, jour pour jour. Sa famille est sans nouvelle de l’Etat français.

L'image de Sophie Pétronin doit rester celle d'une humanitaire, médecin, qui dirigeait depuis plus de 20 ans une ONG qui soignait des enfants orphelins ou atteints de malnutrition à l'est du Mali. C'est là qu'elle est enlevée le 24 décembre 2016 par des hommes armés. Ses proches sont sans nouvelles et interpellent l'État français. Il n'existe qu'une trace de la captivité de Sophie Pétronin : une vidéo de propagande d'Al-Qaïda en juillet dernier. Elle apparaît amaigrie et fatiguée.

Sophie Pétronin, otage oublié ?

Pour la retrouver, le gouvernement dit faire son maximum, mais la famille s'inquiète de propos tenus par Emmanuel Macron qualifiant les ravisseurs de "voyous". "Si on ne sait pas, c'est qu'on a pas fait ce qu'il fallait pour savoir" estime le fils de Sophie Pétronin. Pour la troisième fois, le fils de Sophie Pétronin se rendra au Mali dans quelques jours, toujours dans le même but : que sa mère ne soit pas un otage oublié.  

 
 


Sophie Petronin à Gao (Mali) en 2009
Sophie Petronin à Gao (Mali) en 2009 (FRANCE 2)