Terrorisme : le message d'Emmanuel Macron

Présent à Bamako, le président de la République Emmanuel Macron a tenté de relancer la mise en place d'une force africaine au Sahel afin de lutter contre les jihadistes.

FRANCE 2

Ce dimanche, Emmanuel Macron est revenu avec beaucoup de précaution sur le sort de Sophie Pétronin, actuellement retenue en otage. "Le président a eu des mots très durs envers les jihadistes. Lorsqu'on lui demande si ça avance, le président nous répond clairement qu'il n'est pas question pour lui de répondre à cette question. Que tout ça doit rester secret", explique Gérard Grizbec en duplex depuis Bamako (Mali) dans le journal de 20 Heures.

5 000 soldats supplémentaires

Les forces africaines n'ont pas voulu se laisser impressionner par la vidéo diffusée cette nuit par les jihadistes. Lors de la réunion organisée à Bamako, il a été question de mettre en place une force militaire d'environ 5 000 hommes, qui vont s'ajouter aux 4 000 soldats français et aux 12 000 soldats des Nations Unies. "Nous mettrons toute notre énergie à éradiquer ces voyous, ces terroristes, ces assassins", a ainsi commenté Emmanuel Macron.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République Emmanuel Macrons\'exprime au sommet du G5 Sahel à Bamako (Mali).
Le président de la République Emmanuel Macrons'exprime au sommet du G5 Sahel à Bamako (Mali). (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)