Attentat à Bamako : la communauté occidentale visée

Deux personnes suspectées dans l'attentat de Bamako, survenu dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 mars, ont été arrêtées samedi matin dans la capitale malienne.

FRANCE 2
Un homme armé a fait cinq morts et huit blessés dans un restaurant de Bamako (Mali) dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 mars. Samedi matin, deux suspects ont été arrêtés. "En ce qui concerne l'identité et la motivation des assaillants, tous les regards se tournent bien sûr vers les terroristes d'al-Qaeda au Maghreb islamique (admis) et vers les autres groupes djihadistes qui sont très actifs dans le nord", rapporte David Bache, correspondant RFI à Bamako.
 
Prudence pour le moment
 
Mais les deux hommes qui ont mené l'attaque étaient cagoulés. Ils n'ont apparemment rien dit, rien crié qui aurait permis de mieux les identifiés. Néanmoins, la communauté des expatriés était visée. La terrasse où à eu lieu l'attaque était celle d'un bar-restaurant de nuit très fréquenté par les expatriés. Il se trouve dans une rue, qui plus est, particulièrement animée, notamment le vendredi soir.  
Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers maliens montent la garde à Bamako, la capitale, après l\'attaque d\'un restaurant, qui a fait cinq morts, samedi 7 mars 2015.
Des policiers maliens montent la garde à Bamako, la capitale, après l'attaque d'un restaurant, qui a fait cinq morts, samedi 7 mars 2015. (HABIBOU KOUYATE / AFP)