VIDEO. À Madagascar, une "cathédrale de calcaire" accueille des espèces inattendues

Le Tsingy de Bemarah est un réel labyrinthe où vit une faune bien particulière.

BRUT

On l'appelle le Tsingy de Bemaraha, il a fallu plusieurs siècles d'érosion pour façonner ce massif calcaire. Des failles se sont creusées et des grottes se sont formées pour dessiner un paysage labyrinthique aussi beau qu'impressionnant.
Situé à l'ouest de Madagascar, des espèces végétales et animales rares se nichent entre les parois et les hautes aiguilles de roche de ce massif. On peut y croiser des lémuriens et des caméléons nains qui vivent au cœur de cette réserve aujourd'hui classée au Patrimoine mondial de l'Unesco.

21 000 touristes en 2017

Les aventuriers les plus aguerris peuvent la visiter mais ils doivent être accompagnés d'un guide et de leur équipement d'escalade. Les adeptes de tourisme vert aimeront certainement se balader parmi les canyons et les crêtes de cette "cathédrale de calcaire".

Le Tsingy de Bemarah est un réel labyrinthe où vit une faune bien particulière.
Le Tsingy de Bemarah est un réel labyrinthe où vit une faune bien particulière. (BRUT)