Madagascar : des centaines de réfugiés affamés à cause de la sécheresse et du réchauffement climatique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Madagascar : des centaines de réfugiés affamés à cause de la sécheresse et du réchauffement climatique
franceinfo
Article rédigé par
G. Papin - franceinfo
France Télévisions

La pire sécheresse depuis 40 ans frappe Madagascar. Des centaines de réfugiés climatiques en pâtissent, affamés et désespérés.

Selon l’ONU, Madagascar est le premier pays au monde à connaître la faim à cause du réchauffement climatique. Dans le sud du pays notamment, la pire sécheresse depuis 40 ans frappe durement la population. Les habitants mangent une semelle en cuir ou une sandale. "Vous croyez qu’on va jeter ça ? Une fois que ça sera bouilli, on mange directement, on s’impatiente, on a trop faim", déplore une femme. Dans le village d’Ambovombe, les réfugiés climatiques se comptent par centaines dans les rues. Enfants, femmes, des familles entières sont affamés et attendent des aides alimentaires.

"Démunis et squelettiques"

"Cinq enfants et trois femmes sont morts, je l’ai vu de mes propres yeux. Ils sont morts de faim", se souvient Metairie Rabefamory, chef du quartier Berary. La rareté de la pluie a rendu l’agriculture impossible, les tempêtes de sable ont transformé les terres en friches. Mahaly est un village qui n’a plus vu une goutte de pluie depuis trois ans. "Nous étions démunis et squelettiques. Nous ne pouvions même plus marcher. Nous risquions de trébucher sur une brindille", relate Sinazy, une habitante. Certains enfants se sont évanouis à force de pleurer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.