La tempête Emnati a touché terre à Madagascar, plus de 30 000 personnes évacuées par précaution

Le dernier bulletin de Météo-Madagascar met en garde contre de fortes pluies et des risques d'inondations. Aucun bilan n'a encore été établi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une piétonne photographie les vagues causées par le cyclone Emnati à La Réunion, le 20 février 2022. (RICHARD BOUHET / AFP)

Il poursuit sa course. Le cyclone Emnati a touché terre dans la nuit du mardi 22 au mercredi 23 février à Madagascar, déjà frappée par plusieurs tempêtes tropicales et un cyclone depuis un mois. Aucun bilan n'a encore été établi. Le dernier bulletin de Météo-Madagascar met en garde contre de fortes pluies et des risques d'inondations avec une mer forte le long des côtes sud et sud-est.

Les agences de l'ONU ont déclaré la veille se préparer "au pire" et plus de 30 000 personnes ont été placées par précaution dans des centres d'hébergement d'urgence. La perturbation qui est passée au large de l'île Maurice et de La Réunion dans l'océan Indien est arrivée affaiblie sur la côte orientale malgache, avec des vents moyens à 100 km/h et des rafales de 140 km/h.

Début février, le cyclone Batsirai a fait au moins 121 morts, détruit des milliers de maisons et dévasté des récoltes. Des milliers de personnes sont toujours sans toit. En janvier, la tempête tropicale Ana avait déjà tué une centaine de personnes à Madagascar, au Mozambique, au Malawi et au Zimbabwe.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Madagascar

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.