Cet article date de plus de quatre ans.

Tunisie, Égypte, Libye : quel bilan post-révolution ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Tunisie, Égypte, Libye : quel bilan post-révolution ?
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Sept ans après la révolution, la colère gronde dans les rues de Tunis. Clément Le Goff fait le point sur la situation post-révolution de trois pays qui ont connu la chute de leur dictateur.  

Trois révolutions il y a 7 ans : Tunisie, Égypte, Libye, et trois situations extrêmement différentes aujourd'hui. "La Tunisie, malgré les manifestations, est le pays qui s'en sort le mieux, avec une nouvelle constitution en 2014, des élections libres, mais une démocratie fragile", analyse Clément Le Goff. "En effet, les classes moyennes s'appauvrissent. L'inflation reste importante, à 6%, et le chômage des jeunes très élevé, à 35%". 

L'Égypte, ou la 2e économie d'Afrique 

L'Égypte, elle, vit l'après-Hosni Moubarak. "En Égypte, c'est un peu l'inverse", poursuit le journaliste. "Même si les Égyptiens restent très pauvres, la situation économique s'améliore : 5% de croissance, et c'est la 2e économie d'Afrique. En revanche, les libertés publiques, l'Égypte du maréchal Al Sissi, ce sont des opposants politiques et des journalistes emprisonnés, lui-même a été élu à 96%, et brigue sa réélection sans adversaire". Quant à la Libye, "elle cumule, elle, tous les problèmes", fait valoir le journaliste. "Économiques d'abord, puisque la production de pétrole a chuté en 7 ans, et surtout, le pays est englué dans la guerre civile. Des élections générales doivent se tenir au printemps prochain, mais difficile d'imaginer qu'elles pourront à elles seules sortir le pays du chaos".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.