Cet article date de plus de quatre ans.

En détournant un avion à Malte, des pirates de l'air ont interrompu le tournage d'un film sur... un détournement d'avion

Les équipes de "Entebbe", avec Vincent Cassel et Rosamund Pike, étaient en train de tourner une scène à l'aéroport de La Valette quand des pirates de l'air ont demandé à s'y poser.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les forces maltaises tentent d'entrer dans l'avion d'Afriqiyah Airways détourné par des pirates libyens, le 23 décembre 2016, sur le tarmac de l'aéroport de La Valette. (DOMENIC AQUILINA / AFP)

Un Airbus A320 de la compagnie libyenne Afriqiyah Airways en route pour Tripoli a été détourné vers Malte, vendredi 23 décembre. Tous les passagers ont été libérés quelques heures plus tard, mais en atterrissant sur le tarmac de l'aéroport de La Valette, les pirates libyens ont interrompu le tournage d'une scène de détournement d'avion pour le cinéma, raconte la BBC (en anglais).

Une situation "très ironique", selon Magda Magri Naudi, la maire de Lija, une ville des alentours de l'aéroport. Les équipes de tournage filmaient en effet une scène pour Entebbe, un film avec Vincent Cassel et Rosamund Pike qui raconte l'histoire vraie du détournement du vol d'Air France entre Tel Aviv et Paris en 1976.

Deux fins différentes

Lors de ce détournement, les pirates de l'air réclamaient la libération de quarante Palestiniens emprisonnés en Israël, explique Slate. Les preneurs d'otages avaient atterri sur le tarmac d'Entebbe, une ville d'Ouganda, où ils ont tous été tués par l'armée israélienne lors d'un raid.

Le détournement de vendredi s'est fini différemment : les pirates de l'air libyens se sont rendus après quelques heures après avoir libéré les otages. Ces derniers, des partisans de l'ancien régime de Mouammar Kadhafi, demandaient l'asile politique à Malte.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Libye

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.