Du Cameroun à la France en passant par la Libye... Zachée, jeune migrant mort noyé en Franche-Comté, laisse derrière lui le récit poignant de son périple

Les gendarmes ont retrouvé dans les affaires de l'adolescent de 14 ans un carnet dans lequel il avait consigné son parcours depuis deux ans pour rejoindre la France.

Plan du bassin de la base de loisirs de Bonnal où a été retrouvé noyé le jeune Zachée Otto Koumata, le 24 juillet. Le procureur de la République de Vesoul a ouvert une information judiciaire pour homicide involontaire et non-assistance à personne en danger
Plan du bassin de la base de loisirs de Bonnal où a été retrouvé noyé le jeune Zachée Otto Koumata, le 24 juillet. Le procureur de la République de Vesoul a ouvert une information judiciaire pour homicide involontaire et non-assistance à personne en danger (JEAN-FRANÇOIS FERNANDEZ / FRANCE-BLEU BESANÇON)

Il s'appelait Zachée Otto Koumata, il avait 14 ans et avait réussi à traverser la Méditerranée. Son corps sans vie a été retrouvé le 24 juillet dans un bassin de la base de loisirs du Val de Bonnal, en Haute-Saône. 

Zachée parlait et écrivait le français. Pendant deux ans, il consignait dans un petit carnet son parcours. Un carnet que les gendarmes ont retrouvé dans ses affaires, rapporte France Bleu Besançon. Emmanuel Dupic, le procureur de la République de Vesoul, en a lu un extrait : "Je m'appelle Zachée Otto Koumata. Je suis né à Douala au Cameroun le 10 octobre 2004, de père inconnu et abandonné par ma mère à ma grand-mère. J'ai été élevé par ma grand-mère. Je suis allé à l'école jusqu'au CM2."

La lecture de ce carnet révèle un récit poignant, qui illustre de façon saisissante le parcours de ces jeunes migrants qui traversent la Méditerranée. Sans argent, la mère de Zachée le confie à sa grand-mère, qui elle-même le laisse à une tante en Algérie. Cette tante, également en difficulté financière, finit par le mettre entre les mains de passeurs en Libye. Zachée y reste un mois. Il traverse la Méditerranée en Zodiac, arrive en Italie, dans un camp où il restera pendant huit mois. Zachée passe ensuite par Menton pour rejoindre Besançon afin d'y rejoindre un cousin qui aura finalement disparu à son arrivée en Franche-Comté. L'adolescent se retrouve alors SDF. Une association le prend en main. L'aide sociale à l'enfance du Doubs lui trouve une famille d'accueil. Il devait la rejoindre à la fin du camp de vacances.

Le corps de Zachée sera rapatrié au Cameroun

La veille du dernier jour de ce camp, Zachée se noie dans un bassin de la zone de loisirs du Val de Bonnal de trois mètres d'eau de profondeur, lui qui avait traversé la Méditerranée sans encombre. 

Les cinq animateurs qui encadraient les 13 jeunes ont mis plus de trois heures avant d’appeler les secours après avoir constaté la disparition du jeune homme. Les deux maîtres-nageurs du plan d’eau privé n’avaient pas leurs diplômes en règle pour surveiller la baignade. Le parquet de Vesoul a ouvert une information judiciaire pour homicide involontaire et non-assistance à personne en danger.

Le travail des gendarmes a permis de retrouver la famille de la jeune victime en utilisant son portable. Le corps de Zachée Otto Koumata va être rapatrié au Cameroun.