VIDEO. L'Afrique de l'Est est envahie par les criquets

D'épais nuages d'insectes affamés se sont répandus depuis l'Ethiopie et la Somalie jusqu'au Kenya. L'une des dernières manifestations du dérèglement climatique.

La vision est apocalyptique. En Afrique de l'Est, depuis plusieurs semaines, des essaims massifs de criquets dévastent les cultures. D'épais nuages d'insectes affamés se sont répandus depuis l'Ethiopie et la Somalie jusqu'au Kenya. La prolifération par centaines de milliards de ces insectes est un symptôme du dérèglement climatique et menace la sécurité alimentaire du continent. Chaque jour, un criquet mange en effet l'équivalent de son propre poids, soit 2 g, et peut ravager les moyens d'existence des populations rurales locales

Si rien n'est fait, le nombre d'insectes pourrait être multiplié par 500 d'ici le mois de juin et gagner d'autres pays. Le Soudan du Sud et l'Ouganda, déjà très vulnérables, sont notamment menacés, a mis en garde l'Agence pour l'agriculture et l'alimentation (FAO). La région, déjà frappée par la sécheresse et les inondations, est en alerte. Ces conditions extrêmes sont mises sur le compte du "dipôle océan Indien", un phénomène climatique créé par la différence de température à la surface de la mer entre l'est et l'ouest de l'océan Indien. L'Afrique de l'Est est une des zones les plus vulnérables face au changement climatique.

Des criquets envahissent les campagnes kényanes, le 22 janvier 2020.
Des criquets envahissent les campagnes kényanes, le 22 janvier 2020. (TONY KARUMBA / AFP)