Kenya : l'enfer vert du lac Victoria

Au Kenya, les pêcheurs du lac Victoria sont confrontés à la prolifération de la jacinthe d'eau. Une plante aquatique qui perturbe leur activité.  

France 24


Difficile de voir l'eau sous l'épais tapis vert..

Sur les bords du lac Victoria ces pêcheurs kenyans
ont un ennemi: la jacinthe d'eau.

Cette plante aquatique , originaire d'Amérique
du sud est apparue sur le plus grand lac d'Afrique au début des années 90.

Depuis son developpement complique les déplacements des embarcations

C''est ce que constate chaque jour , Maurice Omondi, pêcheur :   
"Beaucoup de nos collègues ont des problèmes sur le lac quand ils pêchent. Ils se retrouvent souvent coincés. Récemment on a dû faire appel à un hélicoptère du gouvernement pour secourir des pêcheurs coincés sur le lac".

3 pays bordent le lac Victoria et côté kenyan, les jacinthes recouvrent 17 000 hectares soit  5% de la surface du lac

Impossible a éradiquer, la plante se nourrit du phosphore
présent en grande quantité dans l'eau, en raison des activités agricoles.

Conséquence: les quantités de poisson pêchées s'effondrent.
Passant de 140 000 tonnes en 2013 à 98 000 tonnes en 2016.