Égypte : éternelle terre de découvertes

Ces dernières heures, le tombeau d'une prêtresse de l'Ancien Empire a été mis à jour près des pyramides de Gizeh. 

FRANCE 2

À l'ombre des pyramides de Gizeh, reposent depuis plus de 2 500 ans des milliers de hauts fonctionnaires pharaoniques. C'est dans ce cimetière que les archéologues viennent de découvrir une tombe, la dernière demeure d'une prêtresse connue sous le nom de Hetpet. Les parois, très bien conservées, ont sidéré les spécialistes. Aux Égyptologues désormais de décrypter ces fresques millénaires. Près de 2 000 ans après la mort du dernier pharaon, les autorités égyptiennes annoncent quasiment chaque semaine de nouvelles découvertes, comme cette statue de Ramses II retrouvée au beau milieu d'un quartier d'habitation.  

Le nombre de visiteurs a doublé 

Elle mesurait près de 8 mètres, à l'image de celles, parfaitement alignées de celles du temple d'Abou Simbel. Et selon certains archéologues, ces découvertes ne sont peut-être que le début. Mais de tous les mystères égyptiens, celui qui entoure la pyramide de Kheops est peut-être le plus fascinant. À l'automne dernier, des chercheurs armés de scanners disent avoir découvert une cavité cachée assez grande pour accueillir un avion de ligne. Pour les autorités, l'essentiel est d'entretenir la légende des pharaons, premier argument touristique du pays. L'an dernier le nombre de visiteurs a quasiment doublé, même si l'Égypte reste encore loin de la fréquentation qu'elle connaissait avant la révolution.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Des archéologues égyptiens ont découvert, au sud du Caire, la tombe d\'une prêtresse de l\'Ancien Empire, le 3 février 2018.
Des archéologues égyptiens ont découvert, au sud du Caire, la tombe d'une prêtresse de l'Ancien Empire, le 3 février 2018. (ANADOLU AGENCY / AFP)