Cet article date de plus de neuf ans.

Egypte : des oeuvres d'art pour faire oublier les murs

Au Caire, des artistes s'engagent à faire tomber les murs de béton érigés par l'armée égyptienne. Sept murs ont été construits au centre de la capitale égyptienne pour protéger le quartier du ministère de l'intérieur où ont eu lieux des affrontements en novembre 2011.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : < 1 min.
Les peintures des jeunes protestataires qui ont laissé leur vie dans les violences de novembre 2011. (FTV)

Plus d'un an après la chute du régime d'Hosni Moubarak, et malgré l'interdiction qui les frappe, des jeunes artistes protestent ainsi pacifiquement contre l'armée toujours au pouvoir.

Les rues du centre ville disparaissent sous des tableaux multicolores dont le but avoué est le souvenir des objectifs de la révolution de février 2011. La capitale égyptienne se transforme ainsi en un musée à ciel ouvert avec ses fresques rendant hommage aux victimes tuées dans les affrontements avec les forces de l'ordre.

 


AFP, Le Caire (Egypte), le 19 mars 2012

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Egypte

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.