Egypte : au moins 20 morts dans une collision entre des voitures au Caire

Le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a affirmé que cette collision était un acte "terroriste". 

Un homme prend en photo la façade de l\'Institut national du cancer après une explosion, au Caire, le 5 août 2019.
Un homme prend en photo la façade de l'Institut national du cancer après une explosion, au Caire, le 5 août 2019. (AMR ABDALLAH DALSH / REUTERS)

Au moins 20 personnes ont été tuées dans un accident au Caire, en Egypte, où une voiture roulant à grande vitesse a percuté trois autres véhicules provoquant une énorme explosion, a annoncé lundi 5 août le ministère de la Santé. Trente personnes ont été blessées, selon la même source.

Selon le ministère de l'Intérieur, l'accident s'est produit avant l'aube près de l'Institut du Cancer du Caire. Une voiture roulant à grande vitesse et en sens inverse sur la corniche du Nil a percuté trois voitures. Environ 78 patients de l'Institut ont été transférés dans d'autres hôpitaux. Le procureur général a ordonné une enquête.

Le président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, a affirmé que cette collision était un acte "terroriste". Le ministère de l'Intérieur a attribué l'acte au groupuscule islamiste Hasm, considéré par les autorités comme proches des Frères musulmans, confrérie interdite et sévèrement réprimée en Egypte. Depuis 2016, le groupe Hasm a revendiqué plusieurs attentats contre la police, des officiels et des juges, au Caire.