Attentats en Egypte : l'État islamique souhaite susciter la "discorde" entre coptes et musulmans

Wassim Nasr, journaliste à France 24 et spécialiste des réseaux jihadistes, a expliqué, dimanche sur franceinfo, que l'État islamique "cherche à étendre son rayon d'action" et à semer la division entre coptes et musulmans.

Des gens se rassemblent à l\'extérieur de l\'Église copte Mar Girgis dans la ville de Tanta du delta du Nil, à 120 kilomètres au nord du Caire, après l\'explosion d\'une bombe, le 9 avril 2017.
Des gens se rassemblent à l'extérieur de l'Église copte Mar Girgis dans la ville de Tanta du delta du Nil, à 120 kilomètres au nord du Caire, après l'explosion d'une bombe, le 9 avril 2017. (KHALED DESOUKI / AFP)

Deux attentats à la bombe en Egypte, revendiqués par le groupe État islamique, ont visé, dimanche 9 avril, des églises coptes, faisant au moins 27 morts dans la ville de Tanta et 16 morts à Alexandrie. Sur franceinfo, dimanche, Wassim Nasr, journaliste à France 24 et spécialiste des réseaux jihadistes, a expliqué que l'État islamique "cherche à étendre son rayon d'action" avec ces attentats ainsi que semer la division entre coptes et musulmans.

>>> Suivre l'évolution de la situation en direct

franceinfo : Est-ce un hasard si ces attentats ont eu lieu le jour du dimanche des Rameaux ?

Wassim Nasr : Ce n'est pas du tout un hasard. Les jihadistes de l'État islamique l'ont choisi, car c'est un dimanche où il y a une forte affluence, et pour la symbolique. En Orient, le dimanche des Rameaux reste de grosses manifestations populaires de foi. Il y a beaucoup de gens dans les églises. Ils ont choisi ce moment pour marquer les esprits. Ils souhaitent aussi susciter une sorte de discorde entre la communauté copte et le reste de la communauté égyptienne, voire avec les autorités. Ils espèrent qu'il y aura des débordements. Il y en a déjà eu. Un officier de police a été frappé par une foule de croyants. Les coptes reprochent aux autorités égyptiennes de ne pas les protéger. Cela s'inscrit aussi dans une dynamique anticoptes de la part de l'État islamique qui dure depuis un moment.

Pourquoi l'État islamique cible-t-il les coptes ?

La première raison est pour susciter une discorde entre la communauté copte et les musulmans. D'un autre côté, la justification religieuse de l'État islamique est que les coptes sont des 'mécréants combattants'. Ils estiment que l'Église copte a soutenu le coup d'État et le général Sissi.

Ces attentats peuvent-ils déstabiliser la sécurité de l'Egypte ?

La sécurité est déstabilisée depuis un moment. La sécurité ne cesse de se dégrader depuis que le général Sissi a pris le pouvoir. L'État islamique attaque l'armée égyptienne de manière journalière. Ils lancent des roquettes contre Israël. Il y a eu des attentats au cœur même du Caire. L'État islamique cherche à étendre son rayon d'action.

"Les jihadistes de l'État islamique l'ont choisi, car c'est un dimanche où il y a une forte affluence, et pour la symbolique", Wassim Nasr
--'--
--'--