Libye: menace sur le patrimoine antique

Depuis la chute de Kadhafi en 2011, la Libye a sombré dans le chaos. Le pays est dirigé par deux autorités rivales: l’une à l'ouest, à Tripoli, la capitale; l’autre à l’est. Du 27 août au 25 septembre 2018, des combats entre milices près de Tripoli ont fait environ 120 morts, 400 blessés et 25.000 déplacés. Des combats menaçant un peu plus un patrimoine antique déjà mis à mal par 8 ans de guerre.


En juillet 2016, l'Unesco a déclaré en péril les cinq sites inscrits au Patrimoine mondial: Ghadamès, Cyrène, Leptis Magna, Sabratha et Tadrart Acacus.

L’organisation onusienne a justifié sa décision par «les dommages déjà survenus et les graves menaces qui pèsent sur ces sites». Elle a rappelé que le pays était «soumis à une forte instabilité» et que des «groupes armés» étaient «présents sur ces sites ou à proximité immédiate».

Petit tour du patrimoine archéologique libyen en neuf photos.
19
Patrick Baz - AFP
29
Mahmud Turkia – AFP
39
Mahmud Turkia – AFP
49
AFP - ETHEL DAVIES / ROBERT HARDING HERITAGE / ROBERTHARDING
59
AFP - Nico Tondini / Robert Harding Heritage / robertharding
69
AFP – Philippe Roy- Aurimages
79
MAHMUD TURKIA / AFP
89
AFP – Philippe Roy- Aurimages
99
AFP - NICO TONDINI / ROBERT HARDING PREMIUM / ROBERTHARDING