La Galerie 38 présente à Casablanca les dernières œuvres de Mohamed Hamidi, l’artiste qui a fait entrer l’art marocain dans la modernité

Avec "Hamidi, ici et maintenant", le célèbre peintre marocain présente un ensemble de toiles inédites, toutes réalisées lors de sa résidence à la galerie, spécialement pour cette exposition-événement.

L’exposition Hamidi, ici et maintenant est visible jusqu’au 10 janvier 2022 à la Galerie 38, à Casablanca. Avec ses dernières œuvres, Mohamed Hamidi propose une vision synthétique et moderne de son travail grâce à l’usage de nouvelles techniques, de peinture cellulosique et de découpes.

En parallèle à cet événement est sortie aux éditions Skira Paris une monographie écrite par Michel Gauthier, critique d’art et conservateur au Centre Pompidou, qui retrace l’ensemble de l’œuvre et du parcours du peintre marocain.

15
Mohamed Hamidi est né en 1941 à Casablanca, au Maroc. Il est l’une des figures majeures des arts plastiques de l’ère postcoloniale marocaine. Après avoir mené une vie bohème à la fin des années 1950 à Paris, il s’inscrit en 1962 à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts. Puis devient en 1967 professeur aux Beaux-Arts de Casablanca. Avec les artistes Mohamed Ataallah, Farid Belkahia, Mohamed Chebaa et Mohamed Melihi, il participe en 1969 à l’exposition "Présence plastique". Cette manifestation présentée en plein air, sur la place Jemâa el Fna à Marrakech, marque l’entrée de l’art marocain dans la modernité.   MOHAMED HAMIDI
25
Mohamed Hamidi est l’un des premiers peintres marocains de l’ère postcoloniale. "Son œuvre est riche et plurielle, axée sur l’art africain, les signes et les symboles universels, avec une forte empreinte érotique", déclare "Maroc Hebdo". Avec ses lignes courbes et ses couleurs affirmées, l’artiste veut exprimer des idées aussi classiques que celles de l’équilibre et de l’harmonie.  MOHAMED HAMIDI
35
"Depuis 2020, l’artiste s’est totalement impliqué, grâce à la résidence de recherche de La Galerie 38 à Casablanca, dans un nouveau processus créatif lui permettant d’opérer en toute liberté de nouvelles variations autour de son œuvre. Il propose ainsi une vision synthétique et moderne de son travail grâce à l’usage de nouvelles techniques (usage de la peinture cellulosique, découpes, etc.). A l’aune du contexte si particulier que nous avons tous partagé ces dernières années, l’artiste a mesuré la nécessité de se libérer de toutes entraves morales ou formelles", explique la galerie.    MOHAMED HAMIDI
45
"Chaque forme symbolique réveille en nous des sentiments latents, mais combien profonds. Elle enregistre sous l’entrelacement des lignes les concepts universels qui régissent nos rêves, notre inconscient le plus profond, le plus actif. La couleur opère au même degré que la forme, chaque couleur est investie d’une énergie différente et perçue différemment. Elle renferme et concrétise aussi une pluralité de mythes, de symboles et de concepts", déclare l’artiste.  MOHAMED HAMIDI
55
A travers son art, Mohamed Hamidi a pu explorer depuis près de 50 ans, toutes sortes d’expressions, du figuratif à l’abstrait, des nus aux natures mortes… A partir d’un répertoire ancestral de formes propres au patrimoine marocain, il a su créer une nouvelle esthétique plastique. Ses œuvres qui incarnent l’histoire du Maroc moderne font partie aujourd’hui des grandes collections publiques internationales : Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain (Rabat), Musée national d’art moderne-Centre Pompidou (Paris), Dalloul Art Foundation (Beyrouth)…    MOHAMED HAMIDI