Coup d'Etat militaire au Mali

Des soldats maliens disent avoir dissout les institutions et décrété un couvre-feu, jeudi, à Bamako, après plusieurs heures de combat.

Francetv info

Des militaires maliens ont annoncé avoir pris le pouvoir, tôt jeudi 22 mars, à Bamako, la capitale du Mali, après plusieurs heures de combat. Ils disent avoir dissout les institutions et décrété un couvre-feu. Ils veulent en finir avec le gouvernement du président Amadou Toumani Touré et dénoncent le manque de moyens militaires pour lutter contre la rébellion touareg et les groupes islamistes dans le nord du pays.

Des soldats maliens dans une rue de Bamako (Mali), le 21 mars 2012.
Des soldats maliens dans une rue de Bamako (Mali), le 21 mars 2012. (HABIBOU KOUYATE / AFP)