Cet article date de plus d'un an.

Emmanuel Macron : la fin du franc CFA, l'adieu à la Françafrique ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Emmanuel Macron : la fin du franc CFA, l'adieu à la Françafrique ?
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

En déplacement en Côte d'Ivoire, Emmanuel Macron a fait, samedi 21 décembre, une déclaration remarquée sur le colonialisme, une "erreur profonde" et une "faute de la République", selon lui. Les précisions du journaliste Jeff Wittenberg, en duplex depuis Bouaké (Côte d'Ivoire).

Avant de quitter la Côte d'Ivoire, Emmanuel Macron s'est exprimé sur le passé colonial de la France, samedi 21 décembre. "Ce n'est pas la première fois qu'Emmanuel Macron évoque ce passé colonial. 'Trop souvent aujourd'hui la France est perçue [comme ayant] un regard d'hégémonie et des oripeaux d'un colonialisme qui était une erreur profonde, une faute de la République', voilà ce qu'a dit Emmanuel Macron samedi", indique le journaliste Jeff Wittenberg, en duplex depuis Bouaké (Côte d'Ivoire).

Le franc CFA va laisser place à l'Eco

"À côté de lui, il y avait le président ivoirien, Alassane Ouattara. Cette déclaration n'est pas arrivée à n'importe quel moment, puisque les deux hommes ont acté la fin du franc CFA, cette monnaie qui a cours dans une quinzaine de pays d'Afrique. En Afrique de l'Ouest, dans huit pays, elle sera remplacée, ou en tout cas elle va changer de nom, en 2020, pour devenir une nouvelle monnaie, l'Eco. Cette fin du franc CFA, c'est aussi la fin d'un symbole, celui de la Françafrique", conclut-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Côte d'Ivoire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.