Justice : ouverture du procès Yemenia 626, 13 ans après le crash

Publié
Justice : ouverture du procès Yemenia 626, 13 ans après le crash
France 3
Article rédigé par
T. Cuny, J. Vitaline, S. Agrabi, A. Boulet, France 3 Provence-Alpes, Outre-mer La 1ère - France 3
France Télévisions

Il y a 13 ans, le crash d'un avion au large des Comores faisait 152 morts, dont 65 Français. La seule rescapée avait 12 ans à l'époque. Elle sera présente au procès, qui s'ouvre dans l'après-midi du lundi 9 mai à Paris.  

Le visage et le sourire de Bahia Bakari, survivante du crash du vol Yemenia Airways 626, ne laissent en rien imaginer le drame qu'elle a vécu. C'est la seule rescapée du crash. "On peut parler de miracle, vu que tout le monde n'aurait pas survécu, et que j'étais assez jeune", confiait-elle sur France Ô, en juin 2019. Elle avait en effet 12 ans en juin 2009, en embarquant à Paris avec sa mère, en direction des Comores.    

Le procès s'ouvre lundi 9 mai 

Après une première escale au Yémen, 153 personnes, dont 66 Français, embarquaient alors dans un nouvel appareil, plus ancien. À l'approche de Moroni (Comores), où il devait atterrir, l'avion s'est abîmé en mer. Dans une mer houleuse et sans gilet de sauvetage, Bahia Bakari a attendu les secours durant 11 heures. Elle a fini par être localisée, et repêchée. Le procès contre la compagnie nationale yéménite s'ouvre lundi 9 mai, 13 ans plus tard, à Paris. Les familles souhaitent des réponses. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.