Grand témoin : la miraculée du vol Yemenia 626

Bahia Bakari avait 12 ans lorsque l’avion de la compagnie Yemenia, à bord duquel elle se trouvait avec sa mère, s'est écrasé en mer, le 29 juin 2009. Aujourd’hui étudiante, elle raconte cette nuit d’horreur, sa lutte pour rester en vie dans une mer déchaînée.

France 3

Pour le monde entier, elle reste une miraculée, l’unique rescapée d’un terrible crash aérien. Notre grand témoin s’appelle Bahia Bakari. Le 29 juin 2009, elle prend l’avion avec sa mère pour se rendre aux Comores à l’occasion d’un mariage. Puis, elle commence à ressentir des turbulences. "Et là, j’ai un trou noir. Je me réveille dans l’eau, en pleine mer", raconte-t-elle. L’avion de la Yemenia Airlines vient de s’écraser. Bahia, alors âgée de 12 ans, se retrouve au milieu de l’océan Indien, seule parmi les débris de la carcasse qui flottent à la surface. Cramponnée à son morceau d’avion, elle va tenir 10 heures, avec un espoir : retrouver sa mère.

Un visage rongé par le sel devenu celui du courage

Bahia ne reverra jamais sa mère, disparue comme les 152 passagers et membres d’équipage. Sauvée par un pêcheur, la fillette n’a que des blessures légères. Elle est filmée pendant son rapatriement en France, en état de choc. Son visage, rongé par le sel, devient celui du courage. À 23 ans, elle termine un master en immobilier. Une jeune femme, dit-elle, qui aimerait bien tourner la page. Bahia souhaite que la justice fasse la lumière sur les causes de l’accident, comme toutes les familles de victimes, qui attendent un procès depuis onze ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Bahia Bakari avait 12 ans lorsque l’avion de la compagnie Yemenia, à bord duquel elle se trouvait avec sa mère, s\'est écrasé en mer. Aujourd’hui étudiante, elle raconte cette nuit d’horreur, sa lutte pour rester en vie dans une mer déchaînée.
Bahia Bakari avait 12 ans lorsque l’avion de la compagnie Yemenia, à bord duquel elle se trouvait avec sa mère, s'est écrasé en mer. Aujourd’hui étudiante, elle raconte cette nuit d’horreur, sa lutte pour rester en vie dans une mer déchaînée. (France 3)