Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Naomie, 13 ans, orpheline de guerre en Centrafrique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
S. PEREZ / S. GUILLEMOT / P. GUENI / FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Bangui, environ 60 000 enfants sont orphelins ou séparés et sans nouvelles de leur famille. Aucune estimation n'est disponible pour l'ensemble du pays.

Un mois après le début de l'opération Sangarisen Centrafrique, le chaos règne toujours dans la capitale Bangui. Victimes collatérales des affrontements, beaucoup d'enfants se retrouvent orphelins

Parmi eux, Naomie, que les équipes de France 2 ont rencontré, pour la première fois, deux semaines avant ce reportage. Cette chrétienne de 13 ans venait alors d'assister à l'assassinat de son père par les ex-rebelles de la Séléka. Confiée à un orphelinat de Bangui, elle tente de se reconstruire et d'apaiser son chagrin

Quand elle a peur, elle se réfugie parfois auprès des plus grandes, elles aussi orphelines. Et son éducateur tente de la faire parler peu à peu de son traumatisme. Mais Naomie ne sait toujours pas où est sa sœur. Pour le moment, il est impossible de la rechercher, car la ville est trop dangereuse. A Bangui, comme Naomie, environ 60 000 enfants sont orphelins ou séparés et sans nouvelles de leur famille. Il est impossible de réaliser des estimations pour l'ensemble du pays.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Centrafrique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.