La morna, musique nostalgique et douce du Cap-Vert, au patrimoine immatériel de l'Unesco

Après le tango, c'est au tour de la morna d'être classée au patrimoine immatériel de l'Unesco. Une victoire pour le Cap-Vert.

franceinfo

En décembre, la morna a été classée au patrimoine immatériel de l'Unesco et au Cap-Vert, les habitants de l'île de Sao Vicente ont chanté sous les fenêtres de Cesaria Évora pour exprimer leur joie. "Cette identité si forte s'exprime si profondément dans notre morna, explique Van Freer, responsable culturel à Sao Vicente. Le fait que cette société civile ait pris cette initiative démontre la force de notre patrimoine de notre culture capverdienne".

L'âme du Cap-Vert

Surnommée la reine de la morna, Ceraria Évora a popularisé cette musique avec la chanson Sodade (nostalgie en français). La chanteuse est une véritable icône sur cette île et elle est omniprésente. Amour perdu, mélancolie et exil sont les thèmes de cette musique lente et douce. Chantée en créole et en portugais, la morna est l'âme du Cap-Vert.

Le visage de Cesaria Evora sur un immeuble au Cap Vert
Le visage de Cesaria Evora sur un immeuble au Cap Vert (FRANCEINFO)