Cet article date de plus de quatre ans.

L'accident de train au Cameroun a fait au moins 75 morts, selon un dernier décompte des policiers

Un accident de train au Cameroun, près d'Eseka, a fait au moins 75 morts et 500 blessés, selon les policiers. Un bilan provisoire qui ne cesse d'augmenter.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La raison précise du déraillement n'est pas encore connue mais il pourrait s'agir d'une surcharge.  (STRINGER / AFP)

Le déraillement d’un train au Cameroun, survenu vendredi 21 octobre près d’Eseka, a fait au moins 75 morts et 500 blessés, selon un dernier décompte des policiers qui participent au dégagement des victimes, rapporte samedi après-midi le correspondant de RFI. Selon ces sources policières, "ce chiffre reste encore provisoire".

L’opération de secours des victimes se poursuit, mais s'avère très compliquée, faute de moyens. La logistique nécessaire pour conduire ces travaux est très lourde. Plusieurs grues ont été envoyées sur place, mais toutes ne sont pas adaptées, a précisé le correspondant de RFI. La population locale est d'ailleurs venue prêter main forte. La ville d’Eseka dispose de peu de logistique et de personnels qualifiés.

Le déraillement du train est survenu vendredi près d'Eseka, entre les deux principales villes du pays, Yaoundé et Douala. Un Français figure parmi les victimes, selon le ministre français des affaires étrangères.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.