Botswana : découverte d'un gros et rare diamant bleu, "étoile dans la Voie lactée"

La pierre d'une taille de 20,46 carats a été découverte au Botswana, l'un des gros producteurs de diamants, a annoncé la société d'Etat Okavango Diamond Company le 17 avril 2019. 

Le diamant \"Okavango Blue\", découvert au Botswana (photo prise le 17 avril 2019).
Le diamant "Okavango Blue", découvert au Botswana (photo prise le 17 avril 2019). (Reuters - HANDOUT . / X80001)

Il a été surnommé Okavango Blue, en l'honneur du delta du fleuve Okavango (troisième cours d'eau d'Afrique australe), site naturel inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco, rapporte le site anglophone mining.com. Il doit être vendu à la fin de l'année.

"Il est très inhabituel de trouver une pierre de cette couleur et de cette nature au Botswana. C'est une découverte que l'on ne fait qu'une fois dans sa vie, ce qui est aussi rare que repérer une étoile dans la Voie lactée", a fait poétiquement valoir le directeur général d'Okavango Diamond Company, Marcus Ter Haar.

La pierre a été extraite de la mine d'Orapa (est), la plus grande mine à ciel ouvert de diamants au monde, et entre dans la catégorie, très rare, des fancy blue (mot-à-mot "bleu fantaisie"), rapporte l'AFP. Il s'agit de pierres entièrement naturelles, de couleur bleu-gris ou bleu vert, précise le site leibish.com. "La couleur le plus souvent liée à la royauté, à la sagesse et au prestige", précise cette source. Il fait 20,46 carats. Un carat pesant (en joaillerie) 0,2 gramme, le "Okavango Blue" pèse donc 102,3 grammes.  



(Traduction : "Un diamant bleu, pesant 20,46 carats a été découvert au Botswana par la Okavango Diamond Company à Gaborone. Surnommée le
'Bleu d'Okavango', la pierre a été classée comme 'fancy blue' avec une clarté de VVS2, ce qui signifie qu'elle n'a que de très petites imperfections)

Record

Le record en matière de prix pour un diamant bleu a été établi en mai 2016 : l'Oppenheimer Blue (14,62 carats), monté en bague, avait alors été vendu aux enchères par la maison Christie's à Genève (Suisse) pour 57,54 millions de dollars (51,03 millions d'euros). 

"Le diamant (bleu) le plus connu est sans doute le Diamant de l'espoir, également connu comme le 'Bijou du roi' ou le 'Bleu de France' et le 'Bleu de Tavernier'', rappelle mining.com. Cette pierre de 45,42 carats, qui serait originaire d'Inde, aurait été volée au garde-meuble national lors du fameux vol des joyaux de la Couronne en 1792 pendant la Révolution. Apparemment passée en Angleterre, elle est aujourd'hui propriété du Musée national américain d'histoire naturelle à Washington DC.

Le Botswana est un "eldorado du diamant", constatait franceinfo Afrique en septembre 2017. La gemme représente 80% de ses exportations et près de 40% de son PIB. Le pays est actuellement le second producteur mondial après la Russie. La mine de Jwaneng (sud du pays) est considérée comme la plus importante au monde.